notre histoire

Trois connaisseurs en whisky, une idée. Un village de 760 âmes, la plus grande distillerie de whisky d'Allemagne.

Comment les distilleries de St. Kilian sont devenues ce que nous sommes aujourd'hui

Au VIIe siècle, trois moines irlandais ont christianisé le pays franconien. Dans leurs bagages, ils avaient l'"Aqua Vitae" - l'eau de la vie ainsi qu'une technologie pour sa production. Ont-ils réussi à convaincre les païens du christianisme ? Ils sont finalement devenus des martyrs et sont toujours vénérés aujourd'hui comme les saints apôtres francs St Kilian, Kolonat et Totnan.

L'Irlande a été christianisée très tôt et, au VIe siècle, des missionnaires irlandais se sont rendus au Proche-Orient. Ils y découvrent avec les Arabes l'art de la distillation à l'aide de petits alambics en cuivre. L'alcool qui en résultait était enrichi d'épices, d'herbes et de fleurs et servait de parfum. Les moines irlandais en buvaient et trouvaient dans l'"Aqua Vitae", comme ils l'appelaient en latin, un formidable médicament pour le corps et l'âme. Dès lors, et grâce à ces connaissances acquises, l'Aqua Vitae a été brûlé et diffusé dans les monastères d'Irlande sur des alambics en cuivre. Un spiritueux d'orge, comparable au "New Make" (Spirit) des distilleries de whisky d'aujourd'hui.

Trois moines voyageurs avec "Aqua Vitae" dans leurs bagages en route pour la Franconie

Au VIIe siècle, les moines Kilian, Kolonat et Totnan se sont rendus en Franconie sur instruction du pape à Rome pour y christianiser les païens têtus. Toutes les tentatives précédentes avaient échoué. Leurs prédécesseurs ont tous fini sur le bûcher. Mais pour la première fois, ils avaient dans leurs bagages l' "Aqua Vitae" - l'eau de la vie ainsi qu'un petit alambic en cuivre pour sa production. Ils ont présenté leur eau-de-vie d'orge en cadeau au roi Gosbert et à sa reine Gailana à la cour de Würzburg et ont fait état de ses effets curatifs sur le corps et l'esprit. Le roi et sa reine ainsi que tous les vassaux de la cour sont immédiatement ravis. Kilian et ses frères ont été autorisés à établir la production d'Aqua Vitae à Würzburg et à utiliser la potion pour convaincre les citoyens païens du christianisme. Les personnes de haut rang mais aussi les gens simples ont apprécié ce nouveau médicament pour usage externe mais surtout pour usage interne.

La légende de l'origine du whisky St. Kilian à Rüdenau

Lors de leurs voyages missionnaires à travers toute la Franconie, les moines sont également venus à Rüdenau, l'emplacement actuel de notre distillerie. Ils y mélangèrent leur potion à l'eau de la source Ottilienbrunnen, une source curative, où les dieux de l'eau avaient été vénérés bien avant, au temps des Romains qui y gardaient le limes. Ce qui y a été créé par la suite, est aujourd'hui un Légende : Le whisky de St. Kilian. Comment les trois moines sont devenus martyrs à la fin et pourquoi ils sont encore vénérés comme apôtres dans tout le pays de Franconie aujourd'hui, peuvent être lus dans une petite brochure, qui peut être achetée dans notre magasin à Rüdenau.

Trois hommes - une mission

Plus de mille ans plus tard, trois hommes qui aimaient beaucoup les "Aqua Vitae" se sont à nouveau réunis pour une mission. Grâce à la maturation en fûts, l'art de la production de whisky en Allemagne a été jusqu'à présent perfectionné par les distillateurs sur des alambics locaux. Cependant, il faut des alambics en cuivre et des dos d'âne en bois précieux pour produire un whisky single malt complexe selon le procédé original à partir de ce qui est aujourd'hui l'Écosse et l'Irlande. Notre fondateur Andreas Thümmler, un banquier d'affaires prospère spécialisé dans les technologies et un collectionneur de whisky passionné, ainsi que David F. Hynes, la légende irlandaise du whisky de Dublin, ont eu l'idée et le projet d'établir la plus grande distillerie de whisky d'Allemagne dans la magnifique Odenwald près de Miltenberg am Main en 2012. Ils ont été rejoints par le maître brasseur et maître distillateur Mario Rudolf d'Amorbach.

Le premier "Spirit of St. Kilian" et bien d'autres éditions signées

Les trois hommes ont mis le plan en œuvre et, après quatre ans de construction, le premier Spirit of St. Kilian a coulé des deux alambics en cuivre Forsyth de 6000 litres de la distillerie dans le village tranquille de Rüdenau en 2016. En mai 2019, l'équipe a présenté son premier whisky single malt de trois ans, le "First Kilian". Kilian établit désormais de nouvelles normes de qualité dans la production de "Whisky made in Germany" avec ses éditions signature en petits lots. Notre nom "St. Kilian" est dédié au moine irlandais et à ses frères qui, déjà plus de 1000 ans auparavant, nous ont impressionnés et convaincus, nous les germaniques, des merveilleuses qualités d'Aqua Vitae. C'est exactement ce que nous faisons toujours "Mission."

Produit ajouté au panier !
0 Article - 0,00